Ma petite entreprise

Happy new year

01h37, jeudi 1 janvier 2009 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

LastingFair TV is going to move forward in 2009.
We are preparing a surprise for you, and at this precise moment I am writing, we are in 2009 in Japan and still in 2008 in Europe Africa and America.
I wish you a happy new year 2009



Naoto Yoshida, a designer got born

17h13, mercredi 17 décembre 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Naoto ne semble pas être d'un caractère trempé ni de gestes expressifs, en résumé, il est Japonais. Il ne paie pas de mine et le voici nous présenter un petit objet fort simple et Ô combien utile. Il s'agit d'un enrouleur de files pour baladeurs, design, pratique et surtout agréable au touché. Cette forme oblongue permet de bien ranger un long file dans une poche. Qui ne s'est jamais battu avec les noeuds sans fin, lorsque le file n'est pas mêlé aux clés ou autre objet dans la poche. Le voici donc en vidéo et pour ne pas le manquer, je laisse le lien ici pour qu'au prochain billet, la vidéo soit toujours disponible.

http://www.lastingfair.tv/video/4375400904f03d8e6a5


Naoto seems to be shie, discret, frankly speaking Japanese. He doesn't look like a strong caracter. However, he is the creator of a tool which will solve the problem that most of us have met one day : the wire going right and left in the pocket when you are looking for your key, swearing right and left... here, Naoto propose you a wodden tool to rope the wire around in a gentle way and in a clever style. See by yourself the video and I leave the link for you to be sure to see it even when I will put a new post.


Crisis in Japan

13h56, jeudi 4 décembre 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Toujours en relation avec mon transporteur Indonésien, j'arrive à avoir des nouvelles sur l'année 2009 et la situation qui nous attend. Tous les voyants étant au rouge, les acheteurs/grossistes ont complètement arrêté leurs achats de produits dits de deuxième nécessité. Il s'agit de déco, d'artisanat, de petits meubles essentiellement ici. Là où un petit importateur faisait 2 containers 40 pieds par an, il n'en fera aucun en 2009. Ils travaillent sur les stocks 2008 qui ne sont pas encore écoulés normalement. Cette prudence nous conduit à deux points que nous allons développer ici. Le premier souligne un frein net et précis de la consommation, de la chaîne économique et sera franchement un point final pour les plus faibles d'entre nous. Le second annonce à moyen terme pour 2010 début 2011 de nouvelles stratégies, une nouvelle façon de consommer, des réseaux qui se feront hors des sentiers battus. Il apparaît que nos habitudes commerciales changent à l'échelle de la micro économie, il n'y a pas de raison que le processus ne soit pas le même dans la macro économie. Si vous n'êtes pas habitués aux achats en volume, un exemple assez simple que j'utilisais durant mon activité d'importation : nous utilisions des cartons qui avaient déjà servi pour conditionner l'artisanat. Soit, les cartons avaient des marques de scotch, soit le carton était un peu fatigué, mais au final, il se rangeait comme un autre carton et permettait d'économiser l'équivalent de deux meubles bas de salon. (EXW) Cet exemple n'est qu'une illustration des nombreuses ficelles qu'on peut utiliser, les voies fluviales sous exploitées seraient un autre exemple bien plus long à développer.  En conclusion, la crise n'est pas réellement une crise conjoncturelle, je dirais qu'elle s'oriente vers une crise structurelle comme celle des années 90. Cette dernière a changé radicalement le mode de vie des Japonais. Les emplois précaires, l'explosion de cette classe moyenne massive et la solitute des grandes métropoles. Les appartements à Tokyo sont de plus en plus remaniés pour être habités en collocation. Les chambres ne communiquent plus. Sur une dixaine d'appartement moyens visités la semaine dernière, 6 au moins étaient réaménagés de cette façon. Le facteur démographique est un poids supplémentaire au Japon, bombe à retardement largement ignorée par les pouvoirs public. J'arrête ici pour éviter d'être négatif, d'autant que les opportunités existent réellement, même en période de crise.

Still in good contact with my indonesian transporter, she gives me some forcast in the point of view of the logistic which is the equivalent for row material in industrie. She sees the situation in red. Whole saler stopped buying stock of handicraft and for the one who used to organize 2 containers 40 feet per year, they just didn't plan to organize any for 2009. Stock of 2008 is not sold out yet, far from that by the way. This carrefulness bring us to those 2 following points :
- this break of the economy is defenetly going to affect all of us, and will let on the side of the road the weaker companies.
- the second is in midde term. It showes us a trend organisation, a new way of consuming, of dealing probably. I am speaking mostly about most developped countries.
- the third point I didn't announce is of course the coming up country which will be quite strong in influence in the near futur. (BRIC)

Back to the second point, one example I used to do to save money was to use recycle carton box to pack handicraft. The final consumer doesn't see it, the carton is not in bad condition. The saving at the end is the equivalent of 2 livingroom furniture in my container. Not so bad. There are more example like the river transportation which is really underused. It would take too long to speak about it here.

As a conclusion, I would say that we are not in a situation crisis but structural crisis which will change our habit, like the one of 90s here in Japan. Part time job increasing permanently, middle class which was so big becoming smaller and smaller to leave place to big low society and small Elite, and this new trend of the lonelyness in the big cities. One details which is quite clear is the organisation of the appartment in Tokyo. The disposition inside is done for 2 people to share the same appartement. Last week, within 10  visited, 6 were like that. Aside of this crisis, the demographic bomb is becoming heavy for all specialist of economy, even if politicians seems to ignore compleatly this point. However, let's finish on a positiv point, even in crisis, there are still opportunities, especially for the one who know how to be creativ with tradition.


Attractions Cordiale Aoyama

01h37, lundi 10 novembre 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Chikako Yamashita organise depuis six ans maintenant cet évènement à raison de deux fois par an, en Octobre et en Avril. Aoyama est l'un des temples de la mode, le quartier des collections prestigieuses, branché et rafiné. On y découvre des boutiques mêlant le classicisme et la modernité. Chikako est la présidente de De Laurent PR. Responsable de quelques marques étrangères, elle organise dans ce beau nid blanc au coeur de Tokyo l'exposition de designer triés sur le volet. Ici des sacs à main, là une collection de vêtements féminins et plus loin des accessoires aux couleurs du temps. Chikako me présente un à un les designer Japonais. D'un contact agréable et chaleureux, nous sommes dans l'entre de la finesse. Les collections proposées par De Laurent PR se retrouveront dans les boutiques les plus chics de Tokyo. Les acheteurs sont guidés dans leur visite. Un bar est à leur disposition dans la court lumineuse. Le visiteur passe d'une salle à l'autre avec le sentiment d'être dans un ailleurs au coeur de la ville, un arbre offre le lieu du repos, un banc, les commodités de la conversation. L'exposition ne présente que des designers Japonais. Qui sait pour la prochaine cession d'avril 2009 si d'autres pays ne seront pas représentés?

Chikako Yamashita organize twice a year this exhibition in the heart of Tokyo. Japanese designer from De Laurent PR selection present their new collection. Cordiale Aoyama is a very sweat place where you feel fraish ambiance and you recieve a nice welcoming as a retailer, an importer or a simple visitor. Collections you discover there will be in the most prestigious select shope in Tokyo. Chikako has this know how of the PR in fashion, when you come in, you feel at home. A tree in the middle of the court suggest the tea time with a banc and the bar right in front. We feel the privilege of seeing the collections of accessories, apparel and shoes in prime time. Twice a year, Japanese designer can meet here and exchange with importers, retailers and simple visitors. Maybe foreigner companies might exhibit here one day?


Masamoto Naka

16h56, vendredi 24 octobre 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Depuis plus de 14 mois maintenant, je sillonne les salons internationaux, surtout les salons autour de la mode, des nouvelles tendances et de l'innovation. Dans ces salons, les exposants viennent de divers horizons, des presque tous les pays du monde. j'ai interviewé des pakistanais qui fabriquaient du matériel de sports de combat, des allemands vivant au Liban vendant des Onyx, des argentins créateurs et designers, des canadiens fabricant des ombrelles désaxées. Bref, j'ai décidé d'assisté pour une fois à une exposition 100% japonaise. Journey Vol.9 était en plus destinée à la création pour les hommes. Masamoto Naka est lorganisateur de cette manifestation depuis 9 années maintenant. Issu de la mode où il y travaille depuis 18 ans, il en connait les moindres détails, les curiosités, les tendances et sait anticiper la demande. Masa m'a répondu durant une demi heure. je ne peux pas mettre l'intégralité de l'interview sur le site car le format est largement dépassé, mais j'ai gardé quelques commentaires sur le marché japonais et la tendance 2009. Si vous souhaitez la traduction en anglais ou français, contactez moi.

Since 14 months now, I cover many international fair in Tokyo. During these event, I met agentins designer, pakistanese martial art material maker, german from Lebanon who cut onyx and even a canadian architect creating parasol with a shell shape. Of course, i interviewed also japanese but I have never attended a show where 100% of exhibitors were Japanese. So I did last week. Journey Vol.9 was organized by Masamoto Naka in East gallery in Shibuya. Men's apparel only. It was intresting to listen to his comment concerning the trend of Japanese creator and the evolution of the trend for 2009. Masa has a very high sense of the market, in fashion since 18 years, organizing this fair since 9 years, he can analyse the demand with precision and passion. If you want to have the translation in english of his lng interview, don't hesitate to contact me.




Fashion Week Tokyo

01h39, dimanche 21 septembre 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Lastingfair à interviewé plusieurs exposants lors de la fashion week de Tokyo.Démarches originales, classiques, défilé convenu. Bref, si ce n'est qu'au beau milieu de ce monde, j'ai découvert un type frappé du casque, iradié au possible du coquelet au rectum, un électrocuté permanent. Un Japonais, dans une blouse blanche de chercheur en laboratoire, au visage hyper sérieux s'est livré à des choses complètement folle.... Vous voulez connaître la suite?

Réponse :

www.lastingfair.tv

Lastingfair TV interviewed exhibitors during the fashion week in Tokyo at Jingumae stadium. People were exhibiting quite normaly, I even attended a défilé quite normal. Well nothing exceptionnel except a man, completly wonderfully crazy in the middle, with a costume of scientist, so serious on his face doing really crazyyyyy things. Do you want to know what?

answer :
www.lastingfair.tv



Les interprètes dans les salons

16h38, mardi 2 septembre 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Le métier d'interprète est très important. Vous voulez vendre à un Japonais mais vous ne parlé pas un seul mot de japonais. Voici à vos côtés un interprète dans les mains de qui vous livrez votre avenir. Disons que le meilleurs des produits ne se vend pas de lui-même. Un bon vendeur a contrario peut vendre n'importe quoi, je l'ai vu, je l'ai fait donc c'est une certitude. Vendredi dernier, je m'approche d'un stand Italien où je devise une japonaise équipée d'un appareil dentaire démesuré, rigide et non accueillante. Je contourne le stand pour trouver les propriétaires Italien. Damne, ils ne parlent point le françois bien évidemment, mais la langue de Shakespeare leur étaient tout autant étrangère. Nous voici donc de retour à madame sourire que je sens tendue au possible. Pour le moins gênant pour une intermédiaire dans un processus de vente. Soit. Je propose de passer par elle pour traduire l'interview. Surprise à moitié, elle refuse. Le propriétaire Italien est étonné. Il a compris mon intention, elle se braque, son boulot n'est pas de traduire des interviews. Cette situation est extrême mais des plus triste lorsqu'on sait que le monsieur a payé 2812,5 euros.  pour le box de 9 m2 + les billets d'avion + l'assurance pour ses bijoux + l'hôtel + les faux frais. Disons que tous ces efforts financiers sont annulé par un mauvais choix d'interprète. On peut avoir une personne connaissant parfaitement l'italien et e japonais, mais pas le moins du monde vendeuse. C'est dommage. Encore une fois, après tant d'efforts, on ne peut pas négliger le finishing. On ne livre pas une mercedes sale.

Interpreter is a very important job. You are in the middle of the transaction beetween the owner and the client. You can have a very good product but selling it badly, you can have a bad product and selling it well. This is something I have seen and something I have done.This is the proper of a good seller. In the jewellery fair of Tokyo last week, I found a Japanese girl standing without any smile and quite strict to represent the Jewellery of an italian couple. I went around the box to see the owner. Bad luck, no french, no japanese of course, no english. They spoke only italian. So we had to ask the interpreter to translate the interview. She refused. The owner insisted, he understand the concept, 3 simple questions. She refused. When you know how much this guy spent to be in this expensiv fair, you can wonder how did he choose this bad interpreter. Luckily, all of them are not like that. I should say that it was an exception. But for this owner, this is 4300 dollars for 9 square meter + air fair + insurance + hotel + extras. This is simply sade not to pay attention to this kind of very important detail. Who deliver a mercedes dirty?



Scandinaves et Japonais

18h43, mercredi 27 août 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Depuis mon arrivée au Japon, j'ai été surpris de l'engouement des Japonais pour le style scandinave. Je parle surtout de meuble ici. Le style simple, épuré, sobre et élégant plait beaucoup. On a pu voir Georges Bush s'amuser sur un siège pivotant lors du G8 à Hokkaido. Le siège était bien entendu japonais mais dans un style purement scandinave. La fonction pivotante correspond tout à fait à la manière de vivre Japonaise. Ce mouvement donne l'avantage de donner plus de volume à la chaise dans un espace réduit. Le bois sans ajout particulier, dans sa nudité et ses veines renvoie à l'intérieur japonais traditionnel. C'est rassurant, confortable sur le plant tactile mais aussi visuel. L'intérieur Japonais traditionnel est évolutif avec ses paroies coulissantes. Une chambre se joint facilement au séjour lorsque les futons sont rangés. Le tatami offre un confort des plus appaisants. Une fois qu'on s'habitue à dormir sur un futon posé sur un tatami, on a du mal de retrouver son lit. Pour revenir au style scandiave, je crois que la proximité avec les éléments naturels des deux cultures crée un rapprochement logique. J'ai surveillé le développement d'Ikea à Chiba et je me rends compte qu'ils ont gagné leur pari, celui du prix, de l'innovation et celui de la civilisation dans son sens le plus large. Dans la vidéo que vous allez voir, ces sont des meubles haut de gamme, rien à voir avec Ikea.

Scandinavian style is quite popular in Japan. I am speaking about furniture here. If you have seen the pictures of the G8 in Hokkaido this early summer, you can remmeber the picture of Georges Bush twisting on a huge woden chair with a smile of a child. The chair was so big that it was not difficult to imagine. Wood is a material that Japanese love because they grew up in woden houses, with a woden floor. The simplicity of the style is also popular, line are simple and "rafinées". Furniture in japan always have to be convenient to be in small interior. Turning is one movement which is useful when the furniture is big. Wood is confortable, warm and simply beautyful. I followed the evolution of Ikea Japan because I was curious to see if Japanese would get board with this style or would reject the low quality or the low prices. Well, until today, I should say that Swedish succeed to achieve the big part, puting one feet in Japan and staying. Now, they really have to follow up and to be innovative. On the video you will see, this is high hand  furniture no comparaison with Ikea, no missunderstanding.


Business au mois d'août

14h03, dimanche 17 août 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Le business au mois d'août n'existe pas a-t-on coutume de dire. Dans les entreprises, la période durant laquelle on donne les rênes aux stagiaires, le moment où il y a moins de risques, pas de flux tendu, pas de précipitation. Peugeot met ses employés en vacances forcées pour une semaine fin août pour répondre à une baisse de la demande et diminuer les stocks superflus. Dès lors, à quoi peut bien servir le moi d'août pour le business? Se reposer? ralentir la cadence? A rien?

La réponse est sans appel : NON.  Je me souviens d'avoir lu l'histoire d'une pièce de théâtre de Labiche, Un chapeau de paille d'Italie, sortie en pleines vacances d'été. Labiche avait tellement peur que cette pièce ne marche pas qu'il était parti de la capital le jour de la première. Il craignait plus que tous les critiques, le floppe, l'échec. En plein été, un floppe passerait mieux qu'en pleine saison. La pièce s'averra être un tel succès qu'un spectateur trouva la mort à force de rire. Une première dans l'histoire du théâtre.

Transition à part, revenons au business. quelques années après avoir commencé à faire du business, j'ai vu s'installer à quelques pas de ma boutique à Belfort un chocolatier. En plein mois d'août. J'ai d'abord souri. Je trouvais surprenant qu'il choisisse une telle date pour commencer. Puis, le mois de septembre arrivant, notre chocolatier avait rôdé ses habitudes, ses process et les belfortains de retour de vacances découvraient une nouvelle boutique donc les bugs avaient été corrigés durant la période creuse. L'odeur des peintures fraîches avait disparu, les panneaux promotionnels étaient enfin arrivés et notre boutique réalisa probablement un beau chiffre d'affaire pour le premier Noël de son ouverture.

Le mois d'août est sans aucun doute une période où il faut être dynamique, un mois qui prépare le reste de l'année. Avoir de l'avance à ce moment, c'est se donner plus de chances de démarrer rapidement et avec efficacité. Le mois d'août offre une occasion rêver d'essayer de nouvelles solutions, d'être innovant, de prendre des risques que l'on ne prendrait pas durant le reste de l'année. Le mois d'août offre enfin une plus grande réceptivité pour tout ce qui est nouveau. Les répétitions, les redites et le énième message publicitaire nous fatigue. Peu d'entreprises offre de la nouveauté à ce moment. Pourquoi ne pas créer la différence?

August is defenetly a period of vaccacion. Here in Japan, in Europe and this year, with olympic games, nobody think about beeing innovativ during this period. September comes and might be more intresting. So, what is the use of August in term of business? relaxing? resting? doing nothing?

Certainly not. When I use to have my shope in France, a chocolate shope opened at few meter from mine and it was right during summer vaccation. I was simply surprised to see them doing so much effort to open in summer when there was no client around. This shope probably made a very good profit for the first christmas which is the high season in France. Of course, I didn't know well business at that time. August is the best moment to start a business, to lounch a new product which has possibility of feilure. This is the moment to take some advance to be ready when the wave will come. Defenetly, August offers a period of trying out, cleaning the process and being aware of any kind of defect.


Stratégie commerciale

15h18, mardi 29 juillet 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Raphaël Rambeau nous avait accordé une interview en octobre 2007 lors du salon IOFT de Tokyo. Lunettes chics, entreprise familiale, et un manager export avec une vraie force de vente. Ecoutez l'interview, elle tout simplement impressionnante par la persévérance du personnage. Il indique avoir pris son bâton de pélerin et d'avoir visité les retailers pour un à un les convaincre de ses produits. Le travail de terrain est impressionnant parcequ'il relève d'une forte volonté d'implantation. Le plus difficile dans un travail d'implantation est le premier point de vente. Cette première étape du "one spot" est une des plus utilisées pour les PME. Mais elle demande rigueur, suivi et persévérence. Voici donc un exemple type de succès à l'étranger. LAFONT. Aujourd'hui, à la tête d'une équipe de 4 vendeurs qui parcourent tout le Japon, Lafont est bien installé au Japon et entretient son réseau en venant chaque année à l'IOFT.

Dear Friends,
Here is a company I want to introduce you. Lafont is well installed in Japan after a real commercial strategy. From one spot, they extended one by one their network with the hard work of Raphaël Rambeau. Today, he leads a team of 4 sellers which covers all Japan and Lafont is a brand which is well established in Japan. Listen to the interview, this is a real model for small and medium companies.


Nagao

18h06, lundi 14 juillet 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Nagao est une entreprise comme il en existe des centaines pour ne pas dire des milliers au Japon. Dans la préfecture de Nigata, lieu du tremblement de terre assez important qui a contraint les autorités à stopper la plus grande centrale nucléaire du monde au début de cette année, Nagao est une entreprise typiquement familiale. J'ai interviewé le fils qui prend la relève, dynamique, jeune, mais ne parlant pas un mot d'anglais, il est descendu à Tokyo comme on montait à Paris autrefois. Le voici dépositaire du trésor familial, l'entreprise de Papa. A ma grande surprise, je vois beaucoup d'innovation et de jeunesse dans ses produits, une forme de nouvelle vague. Ses produits ne sont pas toujours des plus esthétiques mais il a ce que peu de gens ont : le sens du contact. Je parle ici d'une qualité exceptionnelle au Japon surtout pour une personne venant d'une petite ville, Tsubame. Il est toujours intéressant d'observer un vendeur défendre ses produits, représenter son entreprise et devenir l'espace d'un salon, un conquérent.

Friday afternoon, I visited the Accents design fair at Tokyo big Sight. I met Nagao, the eponyme name of my interviewee. I was quite surprise to find a Japanese so young, coming from a small town having such a sense of contact. He didn't speak english. However, he used all his energy to defend his product, the heritage of his family. This is always a real passion to see such seller as our old conquistador braving the unknown land.


Opening LastingFair.tv

15h25, jeudi 10 juillet 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Bonjour.

Je m'étais fait rare sur mon blog depuis quelques mois et pour cause, voici le résultat du site internet que je préparais. Il est désormais en version Beta et je serai heureux d'avoir un retour de votre part. Vous constaterai probablement ça et là les bug et mon but évidement sera de les éliminer un à un et offrir le meilleur service possible. Je tiens à remercier tous mes Beta testeurs qui ont déjà apporté leur pierre à l'édifice.

Lastingfair est un média interculturel qui vous permet de présenter vos produits à des japonais, dans un format japonais et des tags japonais qui facilitent la recherche sur les moteurs de recherche japonais. N'hésitez pas à me contacter pour plus d'information.

Lastingfair est l'outil indispensable des Export Manager.

Sorry for all this time I have been spending for my web site. Now, you can see this new player which is far from perfect but I will use all my energy to fullfil this tool.

LastingFair is really a tool for the export Manager. Don't spend so much money to come in Japan to exhibit in Tokyo Big Sight and not having japanese staff... yah, it does exist.

I will be happy to recieve your feedback and to read all your comment. If you need any support or any advice, don't hesitate to contact me.



Silvana

01h10, vendredi 30 novembre 2007 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Voici une femme adorable, accueillante, avec un sourir qui sent le soleil d'Italie. Au milieu d'hommes trop nombreux parfois dans le commerce, nous arrivons au stand de Silvana qui propose des toiles copiées sur des supports textiles, avec l'autorisation des musées italiens. Silvana est seule sur son stand et ne parle pas le japonais. Toutefois, la clarté qu'elle dégage nous permet de sentir un savoir faire commercial de plusieurs années, une connaissance de son produit et de ses clients. C'est toujours un plaisir de sentir le soleil méditerrannéen dans le sourir.

Here is Silvana, an adorable Italian woman who knows perfectly her job. She knows is so much that she is alone and present by herself the picture representation of famous painting. This is always appreciable to find a smile which smells the sun of mediterrannée, a woman among all these men.



Buzz Marketing

19h35, mercredi 21 novembre 2007 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Avant d'arriver au Japon, je n'avais aucune idée de ce qu'était le buzz marketing ou le marketing viral. Issu du business traditionnel, les nouvelles technologies m'intéressaient mais de loin. Et puis me voici embarqué dans un nouveau projet avec mon ami Lionel autour de cette télévision sur internet.

Voyez vous, je suis du style à sauter dans l'eau et à me poser la question ensuite "est-ce que je sais nager?". Ne rieez pas, c'est vraiment ce que j'ai fait lorsqu'en maternelle, on nous a emmené à la piscine pour la première fois. J'ai dit que je savais nager.... Ils m'ont récupéré à la parche.

Ici, j'attends de vous, lecteurs de ce blog, du coaching, des idées, pour améliorer mon concept. Dumis que je remercie m'a déjà prodigué quelques conseils. Demain, on fait le salon du meuble. Vous verrez les vidéos dans les jours qui suivent.

Hi,

Before coming to japan, I didn't know anything about buzz marketing. I was involve in the traditionnal business with slow return on investment and I barely knew the new technologies. Now as you can see, I am involve in this project of web site and Tv on internet. I am jumping in the unknown world like the first day I jumped in the water pretending I knew swimming. No nee to describe you this funny moment after all, but they got me out the water with a stick.

Here, I am expecting you advice and comment about the video I do with my friend Lionel. I want to improve. I had some coaching from DUMIS already and even if I have never seen him I should say that he is pretty helpful. Please, lead me with your comment and I will be happy to present you my work at the end, sharing my experience.


LastingFair.TV

22h58, mercredi 14 novembre 2007 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Bonjour,

Voici notre nouveau business au Japon. Nous interviewons des entreprises présentes au Japon et nous traduisons pour qu'elles soient accessibles en français, japonais et anglais.

Nous proposerons des services de médiatisations par la suite. Merci de me laisser un commentaire sur la qualité des vidéos.

Hello,

Here is our new business in Japan. Interviews of foreign companies who invest in Japan. We translate in french, english and japanese.

Coming soon our web site. Here please find the video and make free to comment their qualities or default.

Regards.

Olivier


Mon blog est utile

15h19, dimanche 11 mars 2007 .. 3 commentaire(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Bonjour,

J'ai trouvé un mail dans ma boîte il y a une semaine de celà. Une jeune femme de la réunion, artisan peintre sur verre dont l'activité n'était plus aussi florissante. Elle a trouvé mon blog juste avant de partir à Bali et m'a envoyé un message. Nous avons échangé plusieurs mails avant son départ et encore aujourd'hui, je lui ai donné plusieurs conseils pour acheter à Bali. Elle dort chez les gens chez qui je vivais, elle va sur les routes que j'empruntais. Bref, c'est tout simplement génial de voir que ce blog a pu permettre au moins à une personne de faire du business, faire des achats, négocier, calculer, éviter les pièges que j'ai appris à éviter. Chacun son style, je suis sûr qu'elle à une approche personnelle mais l'idée que le blog a généré cette relation de confiance, de conseil, c'est gratifiant car le savoir a pour but d'être partagé sinon il est inutile. Je vais continuer à suivre son périple avec intérêt et j'espère qu'elle fera un bon retour sur investissment. Je vous donnerai de ses nouvelles à son retour, tantôt.

English

Hi guys,

Few days ago, i recieved a mail on this blog from a young woman from la Reunion. She is a handicraft painter on glass. Her acivity starteed to slow down  so she decided to put some economies in this project of importation. Therefor, she decided to go to Bali . Before, we echanged some mail and until today we do so. She use the same ways I went on, she met the same people and of course, she goes on her style. I am happy that this blog could have been usefull for somebody, at least once. I am going to follow her to be sure that she will make a good return on investment. She is wise and I trust her for that, she's got eyes because she is somebody who works with her hand. I will give you some news about her in the near futur.


Littérature et business

20h45, jeudi 15 février 2007 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Je suis sûr que vous vous demandez ce que cette antiphrase, cet oxymore peut bien cacher comme secret car a priori, rien ne rapproche ces deux éléments. Pour mémoire, je vous ferai remarquer que Rimbaud, Voltaire, Baumarchais et quelques autres ont fait du commerce et souvent, sans morale. Marchand d'armes, d'esclaves, moins souvent marchand de danrées alimentaires. La littérature offre un panel de vies, d'expériences, elle donne l'idée de la rêverie pour paraphraser Rousseau, mais on oublie bien souvent l'idée de rigueur.
    Pour analyser un texte, il est important d'en comprendre les tenants et les aboutissants. Ensuite, il convient d'en choisir un angle afin de donner une lecture subjective. Rimbaud disait qu'il y avait autant de textes que de lecteurs. Les interprétations sont libres dès le point final de l'écrivant, celui-ci n'étant pas forcément écrivain. Le cheminement de pensée est important, le comprendre, c'est la première étape. L'introduction ou le chapeau en littérature.
    L'analyser en développant la thèse en cherchant les limites du texte, c'est le deuxième aspect.
    Enfin, il faut aller plus loin. Partir de la réflexion et lui donner une résonnance temporelle, l'actualiser et l'universaliser.

Lorsqu'un client vient avec une idée d'affaire, il est important de voir son histoire, sa situation présente, et l'endroit où il s'achemine. Parfois, je devrais dire souvent, il a une idée vague qui lui permet de donner une orientation à la navigation, mais il n'a pas idée de ce qui l'attend un peu plus loin. Le business en tout cas, le travail de consultant, c'est ça. Voir, comprendre analyser le potentiel, les besoins et aller dans la direction la plus judicieuse, se projeter dans un cadre culturel et social, dans un autre monde, une forme d'utopie. Un autre temps, un autre lieu. La littérature m'a apporté cette rigueur de l'analyse qui me permet de tracer des lignes de projets, des hypothèses de travail et de les suivre en corrigeant ça et là les écarts. Le business investment est une réflexion constante, une remise en question et un repositionnement jusqu'à ce que la situation soit maximisée : on appelle ça une conclusion en dissertation.

La littérature est un cheminement de pensée avec un début, un milieu et une fin. Le business, c'est exactement la même chose. On pose le problème, on envisage les différents angles jusqu'à arriver à une décision : la conclusion. De plus en plus de personne venant de la littérature comme moi arrivent soit à la gestion de projet, ou encore à la gestion tout court. Nos universités ne font pas ce pont malheureusement, pour ma part, l'école de commerce m'a permis de prendre encore plus conscience de ces similarités.


La confiance

10h13, vendredi 2 février 2007 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Si il y a bien une chose qu'on ne nous apprend pas sur les bancs de l'école de commerce, c'est de savoir jauger la confiance. On ne peut par leur en vouloir car c'est très difficilement perceptible, et  la confiance résulte plus de l'expérience que d'un quelconque académisme.
Losque je me déplaçais en Indonésie, il fallait d'une part avoir un agent capable d'honorer le contrat dans le temps, dans la qualité, mais, et je dirais que c'est le point le plus important, être sûr qu'il ne disparaîtrait pas avec l'argent. 7500 euros en mains propres, il peut ouvrir un business sans problème à java, c'est le salaire  d'environ 12 années de travail. La tentation est grande. Je n'ai pourtant jamais eu de souci de ce côté là. Il faut dire que les indonésiens ne sont pas roublards dans ce sens. Ils peuvent faire une table de 4 cm d'épaisseur au lieu de 7 cm pour se rattrapper sur la négociation qu'on croit avoir gagnée, livrer deux semaines plus tard même si ils avaient juré qu'ils seraient à temps à l'arrivée du container. Ils peuvent aussi vous livrer du coton moins épais, imprimé plutôt que tissé et au premier lavage, les surprises interviennent.

Essayons de déterminer subjectivement certains aspects de la confiance :

1) le premier contact, 20 premières secondes, 20 centimètres du visage, 20 premiers mots. C'est ce qui détermine tout le reste de la relation normalement mais ça ne fait pas tout. Théorie classique assez vérifiée.

2) l'attitude corporelle : regard direct ou fuyant? en Asie, les gens ne regardent pas toujours comme nous dans les yeux, au Japon, pas du tout. C'est un signe d'impolitesse. C'est l'inverse chez nous. D'où notre sentiment occidental de croire qu'ils sont fuyants ces japonais, roublards, hypocrites... c'est pas du tout le cas.
Une personne qui bouge beaucoup me paraîtra instable, peu sûre d'elle même et ce manque de confiance m'inquiètera.

3) le lien phatique : nous avons tous une manière d'engager une phrase, une conversation. "tiens, je voulais te dire..." "au fait, pour..." "sorry sire, but..." et autres interjections sonores innintelligibles mais intelligentes. "tsss" a une forte valeur négative par exemple. C'est un désaccord profond. Le regard interrogateur montre aussi une forme de désaccord dans ce sens et invite à reconsidérer la décision.

4) Le méta langage : on dit plus de choses sans forcément le savoir. Aussi, il est très important pour moi de parler de tout autre choses que le business avec mon futur agent car il me semble important de le connaître en dehors du rôle dans lequel il s'est mis pour se présenter à moi. Aussi, autre qu'un employé, il doit redevenir le musicien, le footballeur, le frère, le fils, il doit retrouver l'emploi qu'il occupait avant, les soucis qu'il a rencontrés. Bref, j'ai besoin de retourner le tableau pour voir ce qu'y s'y trouve. Cet exercice se fait durant des pause, en mangeant. Le moment du déjeuner est très important. Manger, c'est découvrir et se découvrir. On a trop souvent tendance en France à faire confiance en fonction du pédigré. Or c'est à la forge qu'on reconnaît le forgeron. Les américains sont plus ouverts de ce point de vu là.

La confiance en l'autre commence par la confiance en soi. C'est uniquement dans ce contexte qu'une relation durable peut s'installer.

English

If there is some skills you can not get in any business school, this is how to get the confidence of your client. There is a rule called the 20s. 20 first words you use the first time you see your client, the 20 first second of the discussion, the 20 centimeter of your face : smile and feel good, nothing else for the moment.
Eyes are an cultural aspect which doesn't have the same power in different cultur. In japan for exemple, you should not look straight inside the eyes of your client at least, don't insist because this is very agressiv. In France, if you try to escape from the eyes of the fellow in front of you, you might be consider as rude, not polite or not concentrate. Peronaly, I understand westerners who think that japanese hide because this is the first feeling we have. But this is a big missunderstanding. When he is full of consideration, we can compleatly think the opposite from this person who hesitate and don't look at us.
One of the most important detail for me is the phatic communication. This is the small attitude or word which help you to start to speak, to move forward."by the way..." "actually..." often used my me student in Kuala Lumpur "basically..." All these words show that there is a frame and something artificial. There is a language which is hided. So behalf this show on, there is a show off, something behind we have to discover. Nothing easier than discovering it. With my agent in Indonesia, going right and left, being tired, we had to stop to eat and drink. It was the best moment for me to speak about his familly his dream, his past etc... all these discussion were as important as the work itself because it built my confidence in him and his confidence in me. We often underestimate that point. An old japanese man who wanted to sell his business met some american partner who were coming straight from Dallas one day. The old man recieved them and spoke with them. After, he invited them to eat the diner. The group refused because they had some work to finish. He gave them appointement the day after. They had meeting, and at the end, he invited them again to have diner. Still the same answer, they didn't have time. They finally left japan very deasapointed and they didn't uderstand why after feeding all the conditions, they were refused by this stupid man. The answer is very easy. The old man built his company and it was his baby. You don't give your bby to people you don't feel and for that, he needed to see them outside, to have time, take the time of the real life to be sure that they would understand his mentality.

Confidence is very important in business and not taking care of human aspect is a big mistake.


Comment identifier un marché porteur

13h08, lundi 29 janvier 2007 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Un marché porteur se définit comme l'endroit où nos produits seront vendus dans les meilleures conditions. Ce terme général englobe beaucoup de facteurs que je vais détailler ici.

Pour déterminer un élément subjectif, il convient de concentré un ensemble d'éléments objectifs et de préciser au maximum la subjectivité. Voici donc les critères à noter de 1 faible à 5 fort :

1) Pénétrabilité du marché. Est-il facile de se positionner sur le marché? Le marché est-il saturé?
2) Les droits de douane sont-ils élevés?
3) le coût du transport est -il élevé?
4) proximité culturelle? (exemple : Italie vs espagne = 5)
5) présence de concurrents traditionnels?
6) Population et dénsité
7) Niveau de vie
8) Risques pays (politique, écologique, social etc...)
9) Organisation des réseaux de distribution
10) Solvabilité

Je termine par ce point qui devrait être l'un des premiers, mais vous vous rendrez facilement compte qu'il n'y a pas de hiérarchie dans ma liste.
Losrque cette matrice est faite avec les notes allouées à chaque pays, on attribue un coefficient pour chaque critère. Par exemple 3 (maximum) pour la solvabilité et le pouvoir d'achat.1 (minimum) pour le réseau de distribution. Lorsqu'on a un client,il y a toujours une manière ou une autre de le livrer à quelques exceptions près.
Au final, on obtient, à partir de critères objectifs, un avis moins subjectif sur le pays en choisissant celui qui a la mailleurs note.
Si toutefois nous venons à manquer d'information, alors il convient de noter en remarque finale le point en question et donner une recommendation pour éveiller l'attention du décideur.

When you are in  the situation of choosing a country to export, the decision might be subjectiv, so the purpose of the exercise I show you is to take many objectiv criteria and precising the subjectiv point.
Therefor, we will choose the following criteria to judge a country :

1) penetrability of the market
2) taxes/custom
3) cost of transportation
4) small or big cultural difference (1 wick/5 strong)
5) traditional competitors are on the market already or only local competitors?
6) Population, density
7) life level
8) Risk (politic, social, economic)
9) quality of logistic
10) Solvability

This last point is important therefor, you understand easily that there is no order in this list. Each criteria has a note from 1 to 5 and a coefficient from 1 to 3. the total gives a more precise idea about the choice the leader has to take. In case an information is missing like the political risk, we have to precise it at the end of this diagnosis and give a recommendation to the decider.



Marché saturé et concurrence/ saturated market and competition

20h10, jeudi 25 janvier 2007 .. 0 commentaire(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Ce post est une réaction à une attitude franco française que j'entends trop souvent lorsqu'il s'agit d'exportations. Je suis au Japon et en effet, on dit que ce marché est saturé sur plusieurs segments, qu'il est impensable de s'y installer lorsqu'il s'agit d'électronique, de thé ou de mode. (en tout cas pour les PME) Je n'en crois rien. Je vais vous parler d'un exemple très simple dans l'actualité. Arena, fournisseur officiel de l'équipe de France en maillots de bain ferme son usine en France pour délocaliser. Les coûts sont trop élevés, la concurrence est féroce. Soit. Quand bien même l'entreprise dégage des bénéfices, il s'agit d'une stratégie pour rendre plus compétitive la réponse face aux poids lourds du secteur. Or, dans l'actualité de la semaine dernière, nous apprenons qu'une australienne, simple styliste s'est rendu compte qu'il existait des millions et des millions de musulmanes qui n'allaient pas à la plage car elles n'avaient pas d'habilles appropriés. Elle a dessiné une ligne de maillots de bain pour musulmanes, qui répond au préceptes de leur religion. Elle croule sous la demande.

Voyez le lien, il est intéressant :

 http://www.jelbab.com/product.asp?prdID=400416


Conclusion : nous sommes prisonniers d'une lecture culturelle qui souvent nous empêche de voir l'évidence : il y a plus de 550 millions de musulmanes dans le monde, le marché est loin d'être saturé et la concurrence n'est pas encore sur le coup. Est-ce qu'Arena propose des maillots de bain pour musulmane en mal de mer?

la réponse : http://www.arena.fr/

Parcontre, on trouve de superbes mecs, de belles photos, mais la réalité en face n'est pas la même. D'abord, nous avons en grande majorité un pneu autour de la taille et on na pas forcément envie de le montrer donc pour la ligne d'athlètes, il faut peut-être réduire la production.
Enfin, il y a autant de musulmans que de musulmanes, et on ne pense pas aux hommes qui doivent porter un vêtement jusque sous le genoux et un autre jusqu'aux coudes. Jusqu'aujoud'hui, je ne connais pas ce type de maillot de bain. Pour ce qui est de la conception religieuse, je n'y pense même pas une seconde, chacun a le droit d'être pudique jusqu'au bout des ongles, ça ne nous regarde pas; parcontre, il faut savoir les regarder autrement que par inquiétude.

Nb: personnellement, j'aime beaucoup la ligne Laure Manaudou

Saturated market and competition

Personaly, I have problem to understand those who think that a market is saturated simply because saying that means that we admit the limit of human imagination. Is this a reality? I don't think so. Let me give you just one example which is accuring these days in France. Arena, a producer of swiming suites is closing it's last factory in france for delocalisation in asia. They are still making profit but in a context of hard concurrence, they prefer going oversease to reduce the cost. Well, if you look at their web site, you realise that they insist quite a lot on the new technologies, on the fashion, on the brand. They are right if we look at the result, except the fact that people are going to lose their job. Now, in the mean while, an australian created a new concept, the burkini. A mix from Burka from taliban women and bikini from western country. Easy to realise what it is, a swiming suite for muslim women. The question : why arena didn't think about this potential of 500 millions of client? this australian stylist is overbook in term of command and she doesn't know how she will face up the orders. Arena is still going in asia.

In conclusion, I think that companies often look inside their factory to find the best solution when actually, they should look first the market, the real market and offer what the market is ordering. This problem is cultural, we are in jail of our own cultur, and when it comes to find ideas in cross cultural marketing, I should say that we, french are quite poor.


{ Page Précédente } { Page 1 à 2 } { Page Suivante }

Qui suis-je?

Accueil
Mon Profil
Archives
Amis
Mon Album Photo

Liens

Business in Japan

Catégories


Articles Récents

Happy new year
Naoto Yoshida, a designer got born
Crisis in Japan
Attractions Cordiale Aoyama
Masamoto Naka

Amis