Ma petite entreprise

Les interprètes dans les salons

16h38, mardi 2 septembre 2008 .. 0 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
Please read bellow for english version

Le métier d'interprète est très important. Vous voulez vendre à un Japonais mais vous ne parlé pas un seul mot de japonais. Voici à vos côtés un interprète dans les mains de qui vous livrez votre avenir. Disons que le meilleurs des produits ne se vend pas de lui-même. Un bon vendeur a contrario peut vendre n'importe quoi, je l'ai vu, je l'ai fait donc c'est une certitude. Vendredi dernier, je m'approche d'un stand Italien où je devise une japonaise équipée d'un appareil dentaire démesuré, rigide et non accueillante. Je contourne le stand pour trouver les propriétaires Italien. Damne, ils ne parlent point le françois bien évidemment, mais la langue de Shakespeare leur étaient tout autant étrangère. Nous voici donc de retour à madame sourire que je sens tendue au possible. Pour le moins gênant pour une intermédiaire dans un processus de vente. Soit. Je propose de passer par elle pour traduire l'interview. Surprise à moitié, elle refuse. Le propriétaire Italien est étonné. Il a compris mon intention, elle se braque, son boulot n'est pas de traduire des interviews. Cette situation est extrême mais des plus triste lorsqu'on sait que le monsieur a payé 2812,5 euros.  pour le box de 9 m2 + les billets d'avion + l'assurance pour ses bijoux + l'hôtel + les faux frais. Disons que tous ces efforts financiers sont annulé par un mauvais choix d'interprète. On peut avoir une personne connaissant parfaitement l'italien et e japonais, mais pas le moins du monde vendeuse. C'est dommage. Encore une fois, après tant d'efforts, on ne peut pas négliger le finishing. On ne livre pas une mercedes sale.

Interpreter is a very important job. You are in the middle of the transaction beetween the owner and the client. You can have a very good product but selling it badly, you can have a bad product and selling it well. This is something I have seen and something I have done.This is the proper of a good seller. In the jewellery fair of Tokyo last week, I found a Japanese girl standing without any smile and quite strict to represent the Jewellery of an italian couple. I went around the box to see the owner. Bad luck, no french, no japanese of course, no english. They spoke only italian. So we had to ask the interpreter to translate the interview. She refused. The owner insisted, he understand the concept, 3 simple questions. She refused. When you know how much this guy spent to be in this expensiv fair, you can wonder how did he choose this bad interpreter. Luckily, all of them are not like that. I should say that it was an exception. But for this owner, this is 4300 dollars for 9 square meter + air fair + insurance + hotel + extras. This is simply sade not to pay attention to this kind of very important detail. Who deliver a mercedes dirty?


commenter ce billet

{ Page Précédente } { Page 7 à 35 } { Page Suivante }

Qui suis-je?

Accueil
Mon Profil
Archives
Amis
Mon Album Photo

Liens

Business in Japan

Catégories


Articles Récents

Happy new year
Naoto Yoshida, a designer got born
Crisis in Japan
Attractions Cordiale Aoyama
Masamoto Naka

Amis